Buttes

Exposition personnelle à la Galerie du Tableau
à Marseille en décembre 2021

On est perché sur une colline, un monticule modeste juste
avant la ravine. On scrute vers le lointain, on envisage l’ailleurs
et s’il y a mieux à vivre. Plusieurs chemins s’esquissent et on ne
sait lequel choisir. Alors on regarde sous ses pieds, on cherche
de la profondeur et si quelque chose nous y attend. On saute,
on descend dans la peinture comme on creuse un tunnel. On
y traque ce qui remue sous la boue, c’est jouissif, c’est ingrat,
c’est laborieux. On cherche la bonne vitesse, la vitesse de
la peinture et aussi sa lenteur. Puis on finit par remonter à
l’échelle. Un Sisyphe sous un ciel bien bleu. On croit à l’embellie.
On a donné rendez-vous.

Photos Ilia Osokin