Le monde est en Croatie



Dobar dan ! Je reviens de Croatie comme tous les touristes du mois d’août qui ne sont pas allé en Tunisie. Mais moi j’ai voyagé au côté de l’espiègle Marie-Pierre M., qui redonnerait vie à une peau d’ours, grâce à l’un de ses clins d’œil mythique. Voici quelques extraits de notre odyssée.

Malheureusement vous ne verrez pas nos passages à travers des kilomètres de vignes pour aller se baigner, ni les figues vertes cueillies-mangées dans les arbres, ou les fonds marins transparents à tomber et pratiques quand il faut évaluer la menace des oursins. Vous ne verrez pas non plus le fond des lacs de Plitvice, dans lesquels les arbres deviennent des pierres et les poissons sont vivants mais immobiles.

Vous resterez aussi étrangers à nos baignades au monastère, devant les moines en maillot de bain qui lisent des prières en marchant sous le cagnard, et à l’histoire vrai du blind pilot qui n’a pas eu le cœur à bombarder l’île de Korcula, affirmant qu’il avait raté sa cible ébloui par le soleil… Alors désolée, mais on ne peut pas tout le temps dessiner, car il faut bien aussi prendre le temps de ne rien faire. A très bientôt.





Comments / Commentaires

  1. Marine — 08/21/2011 ¬

    Très belle odyssée dessinée! Un faible pour Transylvania.

  2. Gala — 08/21/2011 ¬

    ;) Transylvania était notre héroïne !

  3. Deborah — 08/22/2011 ¬

    Génial, ça donne envie d’en savoir plus ! Hâte d’entendre parler des Versaillaises…

  4. Isaac Wens — 03/02/2012 ¬

    J’aime beaucoup ce terme de « Versaillaises », j’imagine que ce sont des habitantes de Versailles, mais c’est aussi le nom qu’on a donné au troupes chargées de réprimer « la Commune de Paris » en 1870. C’est une façon un peu révolutionnaire de présenter ces « bourges insupportables », ça sonne bien à l’oreille.

  5. Gala — 03/02/2012 ¬

    Merci pour l’éclairage historique. Je ne savais pas/plus.

Leave a reply / Écrire un commentaire

-->